Projet de Recherche : « Silence on lit »

Axe 1 du GIS
Retrouvez les vidéos de
la Journée d'étude « Silence on lit ! », Expertise d’un dispositif pour le développement de l’élève lecteur,  organisée dans le cadre du « Réseau de Recherche en Education, Enseignement & Formation de l’ESPE de l’Académie de Paris du mercredi 20 juin 2018
 

Porteur du projet :

Eric Hoppenot (responsable du Département de Lettres, ESPE de l’académie de Paris)

L'équipe de recherche :

  • Virginie Actis, PRAG, doctorante
  • Nathalie Betton, PRAG
  • Eric Hoppenot, PRAG, Docteur en Littérature française, (Laboratoire CERILAC Université Denis Diderot)
  • Ghislain Leroy, Docteur en Sciences de l’éducation, (Laboratoire CERLIS, Université Paris Sorbonne)
  • Claire Martinot, PU, 7è section, (laboratoire EA 4509 Sens textes informatique histoire, Université Paris Sorbonne)
  • Antony Soron, MCF, HDR, 9è section laboratoire CELFF 19-21è (Université Paris Sorbonne)

Autres institutions intervenant dans le projet :

  • CARDIE de l’Académie de Paris
  • L’Association « Silence on lit »
  • L’Institut de France
  • La Mairie de Paris
  • Des bibliothèques de la Ville de Paris
  • Plusieurs écoles maternelles, élémentaires, polyvalentes de l’Académie de Paris

Le projet s’inscrit dans l'axe thématique n°1 du GIS :

« Nature et circulation des savoirs disciplinaires en classe et en formation » .

Objectifs :

Il s’agit de rendre compte de l’expérience « Silence on lit » menée dans plusieurs écoles de l’académie de Paris.

Il s’agira d’étudier :

  • l'entrée dans la culture littéraire : choix des œuvres, modalités pratiques du projet (à quel moment de la journée ? pourquoi ce moment ? quel regard des PE ? etc.) ;
  • la compréhension en lecture. Mais la recherche ne commençant que fin novembre, il ne s’agira cette année que d’esquisser des pistes d’analyse ;
  • les échanges entre les participants (donc aussi les élèves) à partir de leurs lectures ;
  • les prises de paroles, la constitution d’une culture littéraire, des phénomènes éventuels d’intertextualité, des démarches persuasives ou argumentatives, etc. En conséquence de quoi, on observera des classes certaines classes où les enseignants visent aussi à développer des échanges (notamment entre pairs) après le temps de lecture.
  • les classes choisies appartiennent majoritairement aux cycles 1 et 3
  • seront associé certains des PES qui se trouvent dans des écoles pratiquant « Silence on lit », ainsi que plusieurs PEMF qui en ont fait l’expérience

Rôle et Mission de l’équipe de recherche :

Dans le cadre de la recherche « Silence on lit », les participants du groupe de recherche s’engagent à :

  • observer régulièrement de décembre 2017 à mai 2018 plusieurs classes inscrites dans le projet « Silence on lit »
  • mener des entretiens avec les participants de « Silence on lit » (direction des écoles, enseignants, personnels de la Mairie, élèves)
  • élaborer et analyser un questionnaire diffusé aux écoles qui n’auront pu être observées
  • rendre compte des résultats des observations et de l’enquête sous la forme d’une restitution orale et écrite (compte rendu diffusé à la CARDIE et article scientifique)
  • participer à diverses réunions sous l’égide de la CARDIE ou d’une autre institution
  • intervenir dans une formation à l’intention des directeurs et enseignants investis dans « Silence on lit » (communication d’Eric Hoppenot à la demande de la CARDIE sur « Lecture et symbolique »)

Il est également envisagé :

  1. de rendre compte d’un premier état de la recherche (amenée à se poursuivre en 2018-2019) sous la forme d’une journée d’étude organisée à l’ESPE de Paris en juin 2017.
  2. de publier les résultats de la recherche dans une revue de didactique du Français (peut-être la revue Repères)

Bibliographie : 

  • Actes du congrès de l’Actualité de la recherche en éducation et en formation (AREF), Université de Genève.
  • Bentolila, Alain, (2005), Le goût de lire, Entretiens Nathan Actes XV, Nathan.
  • Baudelot, C., Cartier, M., & Détrez, C. (1999). Et pourtant, ils lisent..., Le Seuil.
  • Bonnéry, S. (2010). « "Loup y es-tu ?" Pas exactement, c’est pour mieux te faire réfléchir, mon enfant… ».
  • Bonnéry, S. (2011). Sociologie de la littérature de jeunesse (5-7 ans) et de ses usages dans les familles et à l'école ". Séminaire commun au laboratoire ACTé et au réseau RESEIDA, Clermont-Ferrand, France. (halshs-00680158).
  • Butlen, M. & Dubois-Marcoin, D. (2005). « Débat sur les évolutions de la littérature de jeunesse, entre création, édition et enseignement. » Le français aujourd'hui, 149,(2), pp. 7-19.
  • Cavallo, Guglielmo ; Chartier, Roger, (1997), Histoire de la lecture dans le monde occidental, Le Seuil.
  • Chamboredon, J.-C. & Fabiani, J.-L. (1977). Les albums pour enfants, le champ de l'édition et les définitions sociales de l’enfance.
  • Chartier Roger (dir.) (1995). Histoires de la lecture, un bilan des recherches. Paris : IMEC Éditions, Éditions de la maison des Sciences de l’Homme.
  • Chartier, Roger (1997). Du livre au lire. Sociologie de la communication, 1 (1), pp.271-290.
  • Chartier A-M., Hébrard J. (2000). Discours sur la lecture, (1880-2000). Paris, Bibliothèque Centre Pompidou, Fayard.
  • Daunay, Bertrand, (2007), « État des recherches en didactique de la littérature », Revue française de pédagogie, 159, p. 139-189.
  • Définitions sociales de l'enfance. Actes de la recherche en Sciences Sociales, n°13 et n°14, pp. 60-79.
  • Delahaye, Christa, « Lire silencieusement la littérature. Réception et impulsion », Repères [En ligne], (2008), mis en ligne le 01 juin 2010, consulté le 31 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/reperes/429 
  • Dufays, Jean-Louis, (2006), La lecture littéraire, des « pratiques du terrain » aux modèles théoriques, Lidil 33, p. 79-101.
  • Gervais, Bertrand, (1993), À l'écoute de la lecture, Montréal, VLB éditeur.
  • Giasson, Jocelyne, (2008), La compréhension en lecture, Bruxelles, De Boeck Université.
  • Leroy- Boussion, (1966), « La lecture silencieuse », L’Année psychologique, 66-2, pp. 579-598.
  • Octobre, S. (2004). Les loisirs culturels des 6 - 14 ans. La Documentation Française.
  • Ouaknin, Marc-Alain, (1994), Bibliothérapie. Lire c’est guérir, Le Seuil.
  • Rémond, Georges, (1975), « Apprendre la lecture silencieuse à l’école primaire », Communication & Langages, 1975, 27, pp. 29-43.
  • Ricoeur, Paul, (1986), Du texte à l’action. Essais d’herméneutique t.2, Paris, Seuil
  • Sauvaire, Marion, (2013), Diversité des lectures littéraires : comment former des sujets lecteurs divers ? Littératures. Université Toulouse le Mirail - Toulouse II, 2013. Français. Groupe de Recherche ESPE « Silence on lit »
Tags: 
A+A-
Envoyer par mail Imprimer